samedi 14 novembre 2015

Le cœur lourd...

Il y a des jours comme ça, où vous vous levez sans vous douter une seule minute qu'une simple phrase va bouleverser votre journée.... et toutes celles d'après. 

Un samedi matin ordinaire, ou presque, où je rappelle en catastrophe ma mère qui s'inquiète de mes appels sans message sur son portable.... merci les enfants d'arrêter de jouer avec mon téléphone...

Un samedi où je commence par nettoyer la mare de lait qui jonche la cuisine, entre les "je veux des céréales" et "mon lait est froid"... merci moi-même d'avoir mis tout en vrac dans le frigo....

Un samedi où mon homme revient du boulot sans la baguette fraîche du week-end et se prend un pique... et auquel il me répond "t'es au courant ?".

Un samedi où la nausée me prend face à ces atrocités de la veille. Un samedi qui n'aura plus rien d'ordinaire... Où les questions sans réponses se bousculent... Où les images télévisées tournent en boucle... 

Où mes enfants, bien trop petits pour comprendre combien notre monde peut être cruel et ignoble, se prennent de fous rires tous les trois ensemble....

Pensées et respect pour les victimes, leur famille, tout celles et ceux qui sont et seront impactés de près ou loin, pour ceux qui ont risqué leur vie ou se battent pour sauver celles des autres...

Prenons soin de nous....

4 commentaires:

  1. Je t'accompagne dans tes propos,

    Ce samedi était beau pour moi, c'était mon anniversaire, j'étais entourée de l'homme de ma vie et de nos quatre fils, je baignais dans l'amour et la joie, et puis vient le temps de la radio pendant la préparation du repas, et la j'ai basculée dans l'horreur et la tristesse....
    Mon anniversaire n'aura plus du tout la même connotation, toujours je repenserais à la douleur que j'ai ressenti pour toutes ces familles innocentes qui ont été décimées à cause de la folie et de la haine.....

    Alors oui, une énorme pensée pour toutes les victimes et pour leurs familles

    Isabelle

    RépondreSupprimer